CP – Le secteur de la communication en région Sud, un booster pour l’économie et un pourvoyeur d’emplois

Communiqué de presse – Le secteur de la communication en région Sud, un booster pour l’économie et un pourvoyeur d’emplois !

L’UCC Grand Sud, le syndicat professionnel rassemblant plus de 80 agences de communication, dans les régions Sud et Occitanie a compilé des études démontrant le poids des métiers de la communication en France en général et dans notre région en particulier.

Les entreprises françaises croient de plus en plus en la communication pour développer leur business en France et à l’international. La performance de la communication se mesure maintenant de façon irréfutable.

De plus, aujourd’hui, chacun le constate pour les valorisations boursières ou à l’occasion des rachats, l’intérêt des investisseurs pour une entreprise donnée est proportionnel à la valeur de sa marque.

La valeur ajoutée par la communication constitue le capital immatériel de toute entreprise.

La France est le 3ème pays d’Europe, derrière de Royaume-Uni et tout près de l’Allemagne pour les investissements en communication. Le digital rafle la mise avec une progression de 18% par an.

Au moment où tous les marchés s’orientent vers la consommation de produits d’origine certifiée, la recherche de marques authentiques, les entreprises engagées dans une vraie politique de RSE, les PME de notre région ont compris tout l’intérêt de faire appel à des conseils en communication professionnels pour valoriser leurs atouts spécifiques.

La communication : un secteur stratégique devenu un poids lourd économique dans le Sud

La région SUD compte plus de 600 agences de communication, cumulant plus de 5600 salariés.

A ces agences s’ajoutent les services de communication intégrés dans les entreprises et les collectivités. Ce qui porte le nombre de communicants à 10 000 salariés directs.

Tous ces communicants créent plusieurs milliers d’emplois dans les métiers et services tels que photographes, vidéastes, designers, développeurs, cabinets d’études…

Ils sont aussi les principaux clients et prescripteurs des medias : presse, affichage, TV, radio, web…

Avantage au soft power pour notre région

Notre région se positionne en pointe dans les secteurs des services et de l’économie de la connaissance. Pour développer sa capacité d’attirance des entreprises internationales, elle doit valoriser son « soft power » : sa capacité d’influence et de persuasion via sa culture, l’excellence de son enseignement et la qualité de son mode de vie.

Les écoles de formation aux métiers du marketing, de la communication, des arts graphiques, de l’animation, de la video se multiplient. Enseignants et étudiants constituent ainsi un vivier de talents qui permet à notre région d’anticiper l’avenir de son économie.

%d blogueurs aiment cette page :